Généreuse, Elodie Tasia partage avec nous ses conseils et ses bon plan 😉 Voici la deuxième partie, je vous souhaite bonne lecture et n’oubliez pas de laisser vos commentaires et questions nous serons ravie de les transmettre à Elodie .

Si vous avez rater la première partie c’est par

– Astuces et bon plan time !

Une fois on se lance, trouver les premiers clients s’avère LE PROBLEME Major que rencontre l’auto-entrepreneur.

Que proposez-vous comme astuces pour :

Trouver les premiers clients :

Parmi toutes les pistes possibles, une astuce pour prendre confiance en soi et ses services est de proposer à 2-3 personnes autour de soi – et qui correspondent à notre clientèle idéale évidemment – de tester gratuitement une partie d’un de nos programmes par exemple. En échange, ces « testeurs » nous font un retour sur nos services, et nous donnent un témoignage à mettre sur notre site (la « preuve sociale » comme on dit!). Le bonus, c’est que ces personnes peuvent très bien se transformer en clientes si elles voient les bénéfices que cela leur apporte, ou nous référer à des connaissances ayant la même problématique qu’elles.

Développer l’activité via le web et survivre dans la jungle des réseaux sociaux :

Je trouve très intéressante que vous employiez le mot « jungle » ! Les réseaux sociaux peuvent en effet ressembler à une jungle pour ceux et celles qui n’y sont pas habituées. Mon conseil : ne pas s’éparpiller ! C’est-à-dire ne s’inscrire que sur un seul réseau bien ciblé le temps de se mettre dans le bain, et limiter le temps qu’on y consacre par jour (avec un timer par exemple). Sinon le risque est d’y passer la journée sans avoir l’impression d’avoir été efficace.

« Mon conseil : ne pas s’éparpiller ! »

En ce qui concerne le développement via le web, il faut dès que possible proposer un « cadeau » sur son site web (un ebook, une série d’audios ou de vidéos, etc.), en échange duquel une personne donne son email. Le cadeau doit être évidemment conçu de façon à cibler très spécifiquement votre clientèle idéale. Ensuite, il faut inciter un maximum de clients potentiels à télécharger ce cadeau, et cela commence évidemment… sur les réseaux sociaux !

« Ciblez votre clientèle idéale »

Concilier la vie de maman et entrepreneuse :

Je ne suis pas maman, mais le problème est valable pour toutes les entrepreneuses : c’est de planifier les moments de travail, et s’y tenir coûte que coûte ! Ma technique ? Je me suis fait un planning-type hebdomadaire, et j’ai plusieurs plages de temps dans la semaine qui sont allouées à l’avance à des tâches spécifiques : les consultations avec mes clients, le marketing, la création de contenu (articles, vidéos, etc.)…et les temps pour moi (sport et méditation en ce qui me concerne)!

Ainsi chaque jour, je sais ce que j’ai à faire pour mon activité, sans m’oublier.

« Je me suis fait un planning-type hebdomadaire »

Et Enfin quelles sont les étapes à suivre pour se révéler et réussir en business ?

Pour moi, tout part d’un fait :

« les gens qui ont du succès sont des gens qui font ce qu’ils aiment ! »
  • La première étape pour moi est de définir la clientèle idéale, c’est-à-dire la clientèle qui est parfaitement alignée avec qui nous sommes, notre histoire de vie, nos valeurs, nos envies. La clé pour moi, c’est le plaisir : plaisir d’avoir une activité qui nous plaise, plaisir de travailler avec des gens qui nous correspondent. 
« la clientèle qui est parfaitement alignée avec qui nous sommes, notre histoire de vie, nos valeurs, nos envies. »
  • La seconde étape est de définir des offres qui correspondent aux attentes de cette clientèle. Et c’est là qu’en tant que professionnel du bien-être on peut mélanger toutes les techniques qu’on connaît, pour créer des offres uniques, qui ne ressemblent à celles de personnes d’autres.
« Définir des offres qui correspondent aux attentes de cette clientèle. »
  • La troisième étape est de communiquer de façon ciblée. Puisqu’on fait qui est notre clientèle idéale, on sait où la trouver – que ce soit sur les réseaux sociaux ou « sur le terrain » – et quoi lui dire pour la toucher. Fini les flyers distribués à tout-va, qui ne parlent à personne, et ne ramènent d’ailleurs personne (je parle d’expérience) !
« Communiquez de façon ciblée »

– Les indépendants et Les assistants personnels !

Que pensez-vous des services d’assistants personnels 100% à distance ?

Comme je le disais plus haut : ce type de services résolvent un besoin : celui de déléguer toutes les tâches qui ne sont pas directement en lien avec notre activité. Quand on est thérapeute ou coach, notre « talent » est de faire du coaching ou de la thérapie, pas de répondre à des mails ou de rédiger des contrats !

« Déléguer toutes les tâches qui ne sont pas directement en lien avec notre activité. »

Ensuite, vu que moi-même je travaille à distance, c’est tout à fait logique pour moi de collaborer avec des personnes qui sont dans la même dynamique que moi… et qui sont très certainement, comme moi, très attachées à leur liberté de lieu et de mouvement.

Conseillerez–vous les autos entrepreneurs à faire appel à un assistant personnel à distance ?

Alors complètement ! Pour tous les avantages cités plus haut en terme de délégation et de liberté, et un autre : vu qu’avec un service à distance on n’a pas de contrainte géographique, cela signifie aussi qu’on peut trouver LA personne qui nous conviendra parfaitement, où qu’elle soit dans le monde ! ;o)

« Avec un service à distance on n’a pas de contrainte géographique »

Pour finir je vous remercie d’avoir accepté de partager vos astuces et bon plan avec nous, je vous laisse le mot de la fin, que voudrez vous dire aux femmes qui hésitent encore à se lancer ?

Je dirai une chose : donnez-vous une chance ! Donnez-vous la chance de vivre la vie dont vous rêvez,croyez en vous… et faites-vous accompagner, vous gagnerez du temps, je vous promets !

« Donnez-vous une chance ! « 


 

coach-elodie-tasia

Elodie Tasia

Kinésiologue & énergéticienne
Accompagne les professionnels du bien-être à révéler leurs talents et leur expertise

http://elodietasia.com/

Publicités